GALERIE



"La peinture de Jean-Jacques Dournon est un élan pour sentir et pour penser. Pour retrouver dans le corps d’une femme, dans un bouquet d’arbres, dans une falaise ou dans la mer qui se retire... les émotions enfouies en eux/ …/ Ces émotions, parce qu’elles parlent, portent le visiteur à la parole et à l’écriture/…/Regarder, sentir, questionner, parcourir les chemins de l’œuvre–penser, parce qu’on a senti, pour sentir–sentir, pour penser, sans cesser de sentir."


Serge Champeau

Extrait du catalogue « TENSION : icomages et paysages »

Musée de Libourne, mars- mai 2002